Manifestations
Choisir l'affichage :
24 août 1944, Beaucaire libérée.
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Le 24 août 1944, la libération de Beaucaire, c’est la joie, la fin de la propagande raciste qui a tué tant d’innocents coupables seulement d’être juifs, homosexuels ou gitans. C’est l’espoir d’un monde d’égalité et de justice sociale, un monde de fraternité dans lequel les appels à la haine, à la discrimination, à la xénophobie n’auraient plus d’actualité. D’où qu’ils viennent.

Le 24 août 2017, c’est le souvenir de celles et ceux qui sont morts pour la France, de ces combattant-e-s de la liberté qui n’avaient pas tous la nationalité française, de ces combattant-e-s de la Résistance au fascisme qui ont su porter, sur la durée, des valeurs humaines que des « pourtant » français avaient oubliées. Et dans ce combat, celui qui croyait au ciel a côtoyé celui qui n’y croyait pas.

Parce que la haine n’engendre que haine en retour, le souvenir de ces morts, de ces résistant-e-s nous oblige à dénoncer les amalgames irresponsables qui fleurissent si facilement dans la bouche et les discours qu’on entend parfois aujourd’hui, et à Beaucaire trop souvent.

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Les Rencontres équestres se terminent.

Une réussite : ciel bleu, petit vent sous les platanes, chevaux magnifiques…

Mais réussite pour qui ? Les éleveurs qui trouvent le cadre enchanteur ? Les organisateurs du concours des chevaux lusitaniens et ibériques ? Le public de connaisseurs triés sur le volet ? Certes ils auraient mauvaise grâce de se plaindre d’une ville qui grève son budget  de 80 000 € pour les recevoir.

Mais qu’en est-il des retombées pour Beaucaire ? Pas de bilan malgré la promesse de Julien Sanchez en conseil municipal. Et qu’en est-il surtout de l’apport culturel pour les petits beaucairois de Quartiers Prioritaires de la Ville pour lesquels le maire a demandé l’aide de la Région ?

Délib subventions rencontres equestres enfants

En 2015 alors qu’aucune subvention de la Région n’a été attribuée, les écoliers sont venus suivre des ateliers le vendredi, premier jour des Rencontres.

Cette année, malgré les 25 000 € tombés dans l’escarcelle de la ville, rien !

Voilà comment le FN joue sur la corde sensible des parents beaucairois, se victimise dans les médias, et traite la population des quartiers défavorisés pour qui il dit réclamer la signature du Contrat de Ville 2015-2020 par la Région.

 

Ce n'est pas un homme
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Trahissant la promesse qu’il avait faite aux anciens combattants d’Algérie, le maire Julien Sanchez n’a pas participé à la commémoration du 19 mars 1962.

Il a préféré déposer à la va-vite et en catimini une gerbe au pied du monument aux morts plus tôt dans l’après-midi, il a ainsi choisi délibérément d’éviter les anciens combattants d’Algérie et leurs associations afin de ne pas avoir à assumer publiquement devant eux et les Beaucairois venus nombreux à la commémoration sa honteuse décision de débaptiser la rue du 19 mars 1962.

fnacaLes associations des anciens d’Algérie et leurs 22 portes drapeaux

Le porte-parole cantonal de la FNACA a rappelé en termes justes et forts l’importance de cette date et a réitéré au nom de son association sa condamnation du changement de nom.

ceremonie mairieLe maire et sa « cérémonie » en catimini

Cette dérobade du maire est une marque de mépris vis-à-vis des anciens combattants et elle a été ressentie comme telle si on en juge par la vigoureuse mise en cause, très directe, du maire par le maître de cérémonie à l’issue de la manifestation.

Réagir pour Beaucaire dénonce une fois encore l’entreprise de réécriture partisane de l’histoire du maire, de nature à raviver haines et rancœurs, et juge sa conduite indigne d’un élu républicain dont la tache première, à l’occasion d’une cérémonie officielle commémorant un moment particulièrement tragique et douloureux de notre histoire, est de rassembler et d’unir les citoyens de sa ville et non de chercher à les dresser les uns contre les autres en rallumant les vieilles passions.

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

 Dimanche 11 janvier 2013 15 h à Beaucaire.

Sur la place de la mairie quelque 700 personnes attendent, passives. Quelques cris « Je suis Charlie » meurent dans l’indifférence générale. Quelqu’un (employée municipale ?) distribue largement les affiches officielles, répliques des bannières ornant la façade de la mairie. Celles avec les mots « terrorisme islamiste » écrits trois fois plus gros que « Je suis Charlie ».

Devant la mairie une mêlée que tout le monde fixe. Une nuée de caméras entoure un espace d’où émergent quelques crânes rasés.

 

Star

Le temps passe, les uns guettent la mêlée qui tangue dans la foule. « Elle est là ! » : les groupies sont venues de loin pour voir leur star et la ville est cernée de voitures immatriculées dans les départements voisins. D’autres se demandent ce qu’ils font là : ils croyaient participer à un rassemblement en mémoire des victimes des attentats ! (suite…)

Pas de trêve de la politique le 11 novembre à Beaucaire !
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

La politique est une chose trop sérieuse.

La commémoration de l’armistice du 11 novembre 1918 doit être un moment de recueillement en souvenir des millions de victimes d’un conflit entre des nations dites civilisées. Nations qui déployèrent des trésors d’inventivité pour l’organisation de crimes de masse au plus grand profit des marchands de canons.

C’est aussi l’occasion de rappeler que cette guerre opposait des empires coloniaux en déclin se déchirant pour la possession de territoires lointains dont chacun convoitait les richesses.

11-11-18

Si, comme le disait Clemenceau « La guerre est une chose trop sérieuse pour la confier à des militaires », on pourrait étendre cette vérité à Beaucaire et contester le choix du maître de cérémonie, ancien adjoint à la sécurité de Bourbousson et ancien officier, qui orchestrait martialement cette matinée pour un hommage appuyé à la grande muette.
Qui pouvait croire que le maire FN de Beaucaire allait profiter de ce moment de consensus pour jeter une nouvelle fois de l’huile sur le feu en pointant les dangers d’un islam radical qui mettrait en danger la patrie et menacerait la paix intérieure ?
Etait-il opportun de justifier le programme du FN en matière de défense et de politique étrangère et ainsi confondre discours de rassemblement et tribune politique ?

(suite…)

Traditions régionales et FN
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

LE DOUBLE LANGAGE DU FN A PROPOS DES TRADITIONS REGIONALES

Le maire de Beaucaire se félicitait récemment de rencontrer les tambourinaïres « garants de notre identité et de nos traditions ».
Pourtant, le 28 janvier 2014, ses amis votaient à Paris contre la ratification par la France du traité européen sur les langues régionales, car ils craignent « un risque majeur de balkanisation de la République ».

http://alsace.france3.fr/2014/01/23/debat-houleux-sur-les-langues-regionales-l-assemblee-nationale-400911.html

En ce jour de commémoration de la grande guerre il semble opportun de rappeler à ces jeunes gens que tous les Français sont partis au front, les Basques, les Bretons, les Occitans…, bien souvent allophones d’ailleurs mais quand-même bons pour faire de la chair à canon !

regions-1

Fêtes de la Madeleine  et Laïcité!
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Le Groupe Flora Tristan des Libres Penseurs de Beaucaire et ses environs est l’un des trois Cercles de la Libre Pensée du Gard.

Celle-ci organise régulièrement des réunions, des conférences et, si nécessaire, des actions pour préserver la plus essentielle des libertés, celle de conscience, en faisant respecter la Laïcité.

Elle vient d’adresser la lettre suivante à monsieur Sanchez, maire de Beaucaire.

 

Laicite selon le FN-web

Beaucaire, le 21juillet 2014,

 

Monsieur le Maire de Beaucaire,

 

La lecture des pages 21 et 33 de la plaquette municipale présentant le programme des Estivales 2014 nous laisse craindre que, lors des fêtes de la Madeleine, une procession religieuse participe à la proclamation de la Foire.

Vous n’ignorez pas que cela est contraire à la Loi de Séparation des Eglises et de l’Etat puisque la loi de 1905 interdit toute intrusion d’une religion, quelle qu’elle soit, dans la sphère publique.

(suite…)

Déjumelage Beaucaire Farciennes
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Réunion publique : faire baisser le prix de l'eau à Beaucaire
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Le prix de l’eau à Beaucaire n’est pas à l’honneur des programmes catalogues de nos adversaires de droite alors que ceux-ci ont reconnu publiquement la pertinence des questions soulevées par Réagir Pour Beaucaire. Le mutisme de Madame Arèse, de Messieurs André et Bourbousson en dit long sur les relations ambigües qu’ils entretiennent avec la multi-nationale.

Les deux premiers ont reconduit le contrat à VEOLIA en 2007 pour une durée de 15 ans, le maire actuel renonce à ses prérogatives en déléguant à cette même entreprise le service public du SPANC et la gestion des déchetteries. Envisage-t-il la privatisation de la collecte des ordures ménagères ?

Vous l’avez compris : il n’y a rien à attendre d’eux.

Nous démontrerons par des arguments factuels jeudi qu’il est possible d’obtenir une baisse substantielle du prix de l’eau.

Venez nombreux ! RDV jeudi 20 mars à 18H30, 12 rue de l’Hôtel de Ville.

reagir-pour-beaucaire-réunion-prix-eau

Réunion publique 1er tour
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Nous vous donnons rendez-vous ce lundi 17 mars à 18H30 au Casino de Beaucaire pour notre réunion publique avant le 1er tour. L’occasion de vous présenter l’équipe et notre programme, alors venez nombreux !

reunion-publique-17mars-

Réunion publique au quartier de la Moulinelle
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Quelques photos de notre réunion publique au quartier de la Moulinelle où nous avons pu évoquer divers sujets. Elle a eu lieu en extérieur, la Mairie ayant refusé de nous attribuer une salle dans ce quartier !
PROCHAIN RENDEZ-VOUS : lundi 17 mars à 18H30 au Casino de Beaucaire pour la présentation de l’équipe et de notre programme !

reagir-pour-beaucaire-municipales-moulinelle-2

reagir-pour-beaucaire-municipales-moulinelle

reagir-pour-beaucaire-municipales-moulinelle-3

 

Réunion publique quartier de la Moulinelle
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Le refus de la Mairie de nous attribuer une salle de réunion dans le quartier de la Moulinelle nous a conduit à l’organiser en extérieur, devant le centre commercial de la Moulinelle.
Rendez-vous le MERCREDI 12 MARS à 18h pour notre RÉUNION PUBLIQUE sur l’emploi, la jeunesse, la sécurité, et les thèmes que vous souhaiterez aborder avec nous.
Venez nombreux !

reunion-publique-reagir-pour-beaucaire-municipales