Retour sur le Conseil Municipal du 10 juillet 2009

Rapport d’activité annuel – Eau potable

Le rapport annuel du délégataire Veolia pour le service de l’eau potable était à l’ordre du jour du dernier Conseil Municipal. Son contenu est toujours aussi peu flatteur pour la société. En effet le rendement du réseau (54 %) reste catastrophique, ce qui signifie que près de la moitié de l’eau pompée et traitée n’arrive pas dans nos maisons, et le nombre de fuites réparées sur l’ensemble du réseau est toujours aussi dérisoire. Pourtant les Beaucairois auront remarqué le ballet de plus en plus fréquent des voitures Veolia dans notre cité et le regain d’activité de ses agents. Alors ? Eh bien Veolia respecte une clause du contrat renouvelé en 2007 prévoyant la sectorisation du réseau. Par sectorisation il faut comprendre la pose de compteurs qui permettront d’évaluer les pertes sur certaines tranches du réseau et ainsi de repérer plus facilement les fuites. Sauf que cette recherche est une charge courante du délégataire. Un outil de recherche des fuites ne devrait donc en aucun cas être payé par les consommateurs comme c’est prévu dans le contrat. Comment une telle clause a-t-elle pu être acceptée par Mme Cellier alors maire de Beaucaire ? Complaisance, incompétence ? A vous de juger. Quoi qu’il en soit, vous l’aurez deviné, nous avons voté contre cette délibération.

La vie associative préservée

Lors du Conseil Municipal du 30 avril la mise en place de frais de location de salles municipales pour les activités des associations et de cautions pour le prêt de matériel étaient à l’ordre du jour. Devant la confusion du rapport décrivant les tarifs de location, RPB s’est abstenu tout en étant conscient de la menace que cela pourrait représenter pour certaines associations à petit budget qui du jour au lendemain risqueraient de ne plus avoir accès aux locaux municipaux. N’étaient pas concernées, toutefois, les associations faisant des demandes ponctuelles , les locaux restant gratuits dans ce cas de figure. Concernant la mise en place des cautions, RPB a voté oui pour améliorer le respect du matériel mais sans avoir remarqué que les montants exigés étaient calculés sur la base du prix « à neuf » de chaque matériel prêté (exemple : 1 chaise = 20€ !!). Les présidents d’association n’avaient qu’a bien se tenir. Les chèques de caution pour prêt de matériel se seraient chiffrés en milliers voire en dizaines de milliers d’euros. Lors du Conseil Municipal du 4 juin, vos élus préférés ont demandé la révision de ces délibérations. Lors du Conseil du 10 juillet, la majorité a proposé un retrait pur et simple de la délibération sur les locations de salles et proposé une délibération sur les cautions de prêts de matériel avec des montants largement revus à la baisse (forfait de 200 euros quelque soit le nombre de chaises…). RPB, pour vous servir.

Brèves

RPB remercie tous les participants à la Fête des Libertés qui s’est déroulée le 13 juillet à la base nautique et qui a rassemblée plus de 120 personnes.

RPB vous souhaite de bonnes vacances et espère vous retrouver nombreux à la rentrée pour de nouvelles aventures municipales.

Souriez vous êtes filmés

Vous en rêviez, Beaucaire l’a fait, des caméras vidéos dans toute la ville pour surveiller tous les faits et gestes des suspects potentiels que nous sommes. Car nous avons certainement, en cherchant bien, quelque chose à nous reprocher. Donc au dernier Conseil, c’est l’implantation de 4 caméras supplémentaires qui a été approuvée. Alors que de nombreuses études ont montré l’inefficacité de la vidéosurveillance s’agissant de la réduction de la délinquance, alors que Beaucaire manque toujours cruellement d’une vraie police de proximité formée à l’îlotage et d’éducateurs de rue présents dans les quartiers, la Ville poursuit son repli derrière les écrans. La sécurité des personnes n’a pourtant rien d’un jeu vidéo. Malheureusement pour les Français, Beaucaire n’est pas seule en cause. Il s’agit en effet d’une volonté nationale qui se traduit par l’existence du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD) dont bénéficie d’ailleurs Beaucaire pour la mise en place de ses caméras. Inciter les communes à s’engager progressivement sur des prérogatives jusque là monopole de l’Etat, en l’occurrence ici, la sécurité, tout en réduisant la capacité d’intervention des services, en l’occurrence ici la police de proximité, voilà un schéma typiquement sarkosien auquel bien sûr nous nous opposons fermement.

La Mairie soutient l’enseignement privé

La majorité municipale a voté l’accord d’une garantie d’emprunt pour un prêt de 225 000€ à l’organisme de gestion de l’Enseignement catholique Saint Roman (OGEC) pour la réhabilitation et la mise aux normes des locaux de l’Ecole. Dans un contexte national de mise à mal des principes de l’enseignement public, laïque et gratuit et face aux besoins criants de certaines écoles municipales de Beaucaire, nous trouvons cette délibération proprement indécente. Elle a toutefois le mérite d’être très marquée politiquement, c’est pourquoi nous avons voté contre.
Ne pouvant empêcher cette caution nous nous sommes assurés que la municipalité a respecté les règles de prudence : garantie de moins de la moitié de l’emprunt total et ne dépassant pas 10% du montant total des annuités susceptibles d’être garanties au 31 décembre 2008.