MONSIEUR LE MAIRE N’ÉCOUTE QUE SES AVOCATS


Après avoir reçu une délégation des personnels hier pendant plus de trois heures dans le cadre du préavis de grève M. le Maire a finalement dénoncé ce mardi après-midi l’irrégularité du préavis. 
En effet, sa batterie d’avocats a trouvé un vice de forme dans notre préavis de grève : il comportait bien les motifs, les collectivités concernées, la date de la grève, mais il aurait dû être précisé : de 0 à 24 heure.
Il a donc écrit à tous les agents, les menaçant de sanction et de retenues sur salaire si ils participaient à la grève.  
Nous avons donc demandé aux agents de ne pas faire grève mercredi 26 janvier. En revanche nous avons appelé ceux qui ne sont pas en service ou qui ont une interruption entre midi et deux à rejoindre le syndicat  pour le pique nique de lutte devant la mairie qui reste maintenu entre de 11h à 14h.
S’agissant de jeudi l’appel à la grève est maintenu car les personnels sont couverts par le préavis de grève nationale déposé par la fédération des services publics pour les salaires et les retraites.
Les personnels seront donc d’autant plus motivé jeudi et auront lieu comme prévu une action place Jean Jaurès de 8h à 10h et un rassemblement de 11h à 14h devant la mairie.