Obtenir une remise de 50 % du prix de l’eau c’est possible, encore faut-il que la très frileuse majorité municipale en fasse la demande à Veolia ! Depuis plusieurs années les élus de gauche au conseil municipal soulèvent les nombreuses insuffisances, incohérences et autres irrégularités qu’ils relèvent dans le rapport d’activité de Veolia. Objectifs de rendements non atteints, défaut de remise de documents…, jugez par vous-mêmes : si Veolia relève méticuleusement les compteurs des abonnés que nous sommes, il est impossible de trouver dans les archives de la mairie le moindre relevé du compteur de la station de pompage ! Pourtant, obligation est faite à Veolia de fournir ces relevés, indispensables au calcul du rendement du réseau.

Cette absence de relevés implique que, depuis 30 ans, les élus en place n’ont jamais vérifié la sincérité du rapport annuel du délégataire. Autant dire que Veolia, évoluant à Beaucaire comme un poisson dans l’eau, ne s’est pas privée de facturer aux Beaucairois des prestations indues ! Savez-vous par exemple que, depuis la reconduction du contrat en 2008, Veolia nous fait payer l’achat des compteurs individuels pour un montant de 164 273 €, alors qu’ils appartenaient précédemment à la ville ?

De même nous payons, chaque année, des prestations qui sont pourtant prévues dans le contrat comme étant à la charge de Veolia : la sectorisation du réseau ou le remplacement des branchements en plomb pour un montant de travaux de 2 500 960 €.

Visite de la station Veolia par RPB

Une délégation de RPB dans le cadre de ses investigations sur Veolia : visite de la station de pompage en présence du premier adjoint

A noter que cette manoeuvre a permis à Veolia d’échapper à la procédure d’appel d’offre et de fixer unilatéralement le coût des travaux.
Désormais, la commune dispose d’un relevé de compteur de la station de pompage : celui que les élus de gauche ont effectué lors de la visite de la station le 24/10/2012. Lors de la renégociation du tarif de l’eau prévue par contrat en 2013 :

  • vu les objectifs contractuels non atteints (rendement du réseau),
  • vu les irrégularités constatées (surconsommation d’électricité injustifiée),
  • vu les justifications spécieuses fournies depuis le 3 juillet par Veolia pour justifier ces irrégularités,
  • vu l’absence des documents de contrôle pourtant obligatoires (registre d’ouvrage, relevés de compteurs),
  • vu la mauvaise volonté de la part du délégataire pour fournir ces documents, la majorité municipale a, grâce à notre travail, toutes les cartes en main pour exiger une baisse conséquente du prix de l’eau au bénéfice de tous les abonnés du service public d’eau potable.

Allez, Messieurs Ledur et Bourbousson, un peu de courage, jetez-vous à l’eau !!!

Ledur et Bourbousson