Mot clé des articles "La Poste"
Choisir l'affichage :
Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

Sur la commune de Beaucaire, malgré le caractère non officiel de la votation citoyenne du 3 octobre, 844 personnes se sont déplacées pour signifier leur refus de changement de statut, leur attachement au Service Public Postal et leur volonté de l’améliorer.

Dans les communes voisines, ils ont été 365 à Jonquières St Vincent, plus de 400 à Vallabrègues où le bureau est menacé de fermeture un samedi sur deux.

Sur le plan national, ce sont plus de 2 millions de votants qui ne comprendraient pas que l’on méprise leur opinion.

Dans notre ville, la mobilisation s’est faite grâce aux citoyens, aux organisations syndicales (CGT, FO, FSU, SUD), à des partis politiques (le PCF et les Verts) et surtout aux membres de Réagir Pour Beaucaire.

Partager l'article sur les réseaux sociaux :

Taille du texte: A+ | A- | A

La Poste - Réagir Pour Beaucaire

Samedi 10 janvier dernier, la section PCF de Beaucaire a appelé à un rassemblement devant le bureau de Poste de Beaucaire pour dénoncer les projets de privatisation de ce Service public et surtout demander qu’il réponde beaucoup mieux aux attentes des usagers, alors que son fonctionnement est fortement perturbé dans tout le secteur de Beaucaire par la suppression de 4 tournées de facteurs. 261 signatures exigeant les moyens nécessaires à son bon fonctionnement ont été recueillies sur une pétition envoyée à la direction du groupement Nîmes/Costières.

Les adhérent(e)s de Réagir Pour Beaucaire étaient venu(e)s en nombre, dont les 2 conseillers municipaux R.M. CARDONA et C. DUBOIS. Les Compsois, eux aussi affectés par cette situation, étaient également nombreux, avec la présence de leur maire Christian JALLAT et plusieurs conseillers municipaux. Des usagers d’Aramon avaient tenu à être présents. Un rassemblement qui en appelle d’autres, tant pour la Poste que pour l’Hôpital public ou l’Ecole.