Du « racialisme » en général, du racisme en particulier

Il n’a pas fallu longtemps pour que la peau de mouton se dérobe, laissant apparaître la peau de loup du candidat Front National à la mairie de Beaucaire.

En des termes que l’on a plutôt l’habitude d’entendre dans la bouche de la « racaille », il déclarait voici quelques jours vouloir « se battre comme un chien » (Objectif Gard) lors de cette campagne électorale, mais n’est ce pas du retour du loup dont il s’agit ici ?

Lors de l’émission « la voie est libre » sur France 3, Claude Dubois évoquait le temps où Beaucaire savait intégrer dans son tissu social ses pauvres, souvent issus de l’immigration, grâce à la mobilisation des moyens éducatifs de toute nature (construction d’écoles, encadrement des jeunes, …).

Le candidat FN a rétorqué en parlant de vision raciale, de « racialisme » !!

Outre le fait que ce mot n’existe pas dans la langue française, quel est le rapport ?

Un peu plus tard dans la même émission, Claude Dubois faisait remarquer à travers une référence historique métaphorique (la croisade des albigeois) le fait que M. Sanchez était plus intéressé par la « Prise de Beaucaire » comme trophée que par le quotidien des beaucairois dont il ignore tout.

Le conquistador évoque alors l’immigration clandestine et l’immigration extra européenne !!

Cachez le naturel il revient au galop, le sarrasin reste sa cible.

Ce croisé du Nord ne chasse pas le cathare, quoique, il chasse le sarrasin.