Rien n’arrête Julien Sanchez dans sa soif de publicité. Il va même jusqu’à inviter la population au nom de  M. le Préfet du Gard  à une prochaine inauguration.

Nous n’avons pu croire un seul instant que M. le Préfet du Gard, au mépris de son devoir de réserve en période électorale, ait accepté de figurer sur l’invitation lancée par la Ville de Beaucaire pour l’inauguration de la rue des Marronniers, et avons pensé nous trouver, une fois encore, devant une de ces médiocres opérations de communication dont est coutumier Julien Sanchez et dans laquelle il n’hésite pas à compromettre le préfet du Gard.

 

Et de fait, après que Rose Marie Cardona ait questionné M. le préfet du Gard, celui-ci à envoyé le courrier suivant…

 

Monsieur le Préfet ne sera donc pas présent à l’inauguration de la rue des Marronniers pour cause période de réserve électorale !