Monsieur le Maire,
Dans votre compte rendu du résultat du procès qui vous opposait à Sylvie Poliniere, vous affirmez le 4 mai  2017 :

Or, sur le site de la ville, sur les réseaux  sociaux et dans le magasine communal, Monsieur Julien Sanchez s’est permis de me traiter d’hystérique alors que j’accomplissais mon mandat d’élue. Et hystérique est une injure.

Je vous demande  donc Monsieur le Maire de poursuivre Monsieur Julien Sanchez, comme vous le promettez.

Avec mes remerciements pour l’attention portée à ma requête, je vous prie d’agréer mes salutations distinguées.

Rose-Marie Cardona
Conseillère municipale