Le Groupe Flora Tristan des Libres Penseurs de Beaucaire et ses environs est l’un des trois Cercles de la Libre Pensée du Gard.

Celle-ci organise régulièrement des réunions, des conférences et, si nécessaire, des actions pour préserver la plus essentielle des libertés, celle de conscience, en faisant respecter la Laïcité.

Elle vient d’adresser la lettre suivante à monsieur Sanchez, maire de Beaucaire.

 

Laicite selon le FN-web

Beaucaire, le 21juillet 2014,

 

Monsieur le Maire de Beaucaire,

 

La lecture des pages 21 et 33 de la plaquette municipale présentant le programme des Estivales 2014 nous laisse craindre que, lors des fêtes de la Madeleine, une procession religieuse participe à la proclamation de la Foire.

Vous n’ignorez pas que cela est contraire à la Loi de Séparation des Eglises et de l’Etat puisque la loi de 1905 interdit toute intrusion d’une religion, quelle qu’elle soit, dans la sphère publique.

Ne mélangeons pas le Cultuel avec le Culturel ! Cette confusion, soigneusement entretenue par certains, a servi à vos prédécesseurs à flatter un certain électorat en prétendant protéger des traditions ou pseudo-traditions : la confrérie beaucairoise de sainte Madeleine ne date que de 2005 !

Nous ne vous faisons pas un procès d’intentions et sommes conscients que la plaquette incriminée était prête bien avant votre arrivée. Nous nous permettons simplement d’espérer qu’à l’avenir ces transgressions de la loi cesseront.

C’est pourquoi nous espérons également qu’aucun membre du Conseil municipal ne participera ès qualités à cette procession (ni à toute autre cérémonie religieuse).

En effet, n’importe quel citoyen peut assister à une cérémonie religieuse, à titre privé, mais ne peut y participer en tant qu’élu du peuple : un élu de la République doit montrer, dans l’exercice de son mandat, sa totale neutralité envers les religions.

A partir du moment où la municipalité accepte de se mettre hors-la-loi au profit d’une religion, elle n’est plus en mesure de refuser les mêmes services au profit des autres religions : si elle assiste à la messe, elle se devra d’assister au culte protestant, aux cultes du vendredi à la mosquée…, d’annoncer les différentes cérémonies ( prières bouddhistes, début du ramadan, fête de l’aïd…) dans le journal municipal, comme elle le fait pour le culte catholique, sinon on pourrait, à juste titre, l’accuser de discrimination.

 

En fait, la loi de 1905 a justement été votée pour éviter les écueils des «guerres de religions» et garantir à chacun la totale liberté de pensée (et donc de croyances… ou non ) dans un espace civil entièrement neutre.

Non seulement les citoyens athées mais aussi ceux d’autres religions ne peuvent que se sentir exclus, voire méprisés, par ce qui est un manque évident de respect de leurs convictions.

C’est la raison pour laquelle la République française a institué la Laïcité pour ses lieux publics.

En tant qu’élu de tous les citoyens de votre commune, quelles que soient leurs convictions philosophiques ou religieuses, et comme représentant de la République, vous êtes tenu de respecter et de faire respecter la loi de 1905 et la laïcité réglementaire.

Si Monsieur le Maire ou ses adjoints désirent participer, de par leurs convictions, aux manifestations précitées, ils peuvent le faire, bien sûr, mais à titre privé, modestement, sans écharpe tricolore.

 

Les pages incriminées sont :

*  page 21 : annonces d’une cérémonie religieuse (renouvellement des vœux d’une confrérie religieuse), de la procession de cette confrérie (avec photo) et de sa participation au défilé et au spectacle municipaux ;

* page 33 : annonce, avec photo, d’une procession et d’une messe.

 

Veuillez croire, Monsieur le Maire, en nos sentiments respectueux et républicains.

 

Le Groupe Flora Tristan des Libres Penseursde Beaucaire et ses  environs

courriel : libre-pensee.gard@wanadoo.fr

lp30