Le bilan de mi-mandat semble être un exercice obligé des droites beaucairoises.

D’un côté une majorité municipale qui imprime, au frais du contribuable, un livret dans lequel on cherche avec difficulté la mise en oeuvre des nombreuses promesses de M. Bourbousson faites en 2008, de l’autre un tract pitoyable à l’initiative du GEM où ne figure aucune proposition concrète.

La critique est aisée mais l’art est difficile, qu’ont-ils fait de Beaucaire, ceux du GEM, pendant les 25 ans où ils étaient aux affaires ?

Nous avions, au début du mandat de M. Bourbousson, salué et approuvé quelques décisions qui semblaient aller dans le bon sens : recrutement d’ATSEM pour les écoles maternelles, interdiction des OGM (à notre initiative) sur le territoire, instauration d’un climat plus serein dans la commune… Ce qui a, semble-t-il, alimenté la paranoïa du clan André-Cellier-Arèse qui pense toujours que nous sommes responsables de leur défaite en 2008. Au royaume des aveugles les borgnes sont rois et reines…

Aujourd’hui RPB garde le cap et inscrit sa démarche dans l’idée de vous offrir une vraie alternative en 2014. Nous critiquons, certes, mais nous sommes capables de faire des propositions concrètes dont la mairie aurait d’ores et déjà dû s’emparer si elle était vraiment animée par le souci de l’intérêt général : baisse du prix de l’eau par un meilleur contrôle du délégataire Veolia, révision globale du plan local d’urbanisme qui, si nous étions écoutés, permettrait d’éviter les erreurs du passé en matière d’étalement urbain et d’asseoir les projets de la commune en matière d’équipements publics, etc. Et ce n’est pas fini ! Notre travail de fond se poursuit. Ainsi notre enquête en cours sur la collecte et le traitement des déchets auprès des acteurs locaux de la filière débouche une fois encore sur des propositions concrètes figurant dans le journal version PDF pages 6 et 7.

A l’heure où de grandes incertitudes pèsent sur l’avenir, vous ne devez pas douter de notre détermination à aller jusqu’au bout de notre démarche citoyenne qui doit nous conduire jusqu’aux élections municipales 2014.

Bonnes fêtes à tous !