Beaucairoises et Beaucairois, chers amis !

Permettez-moi, en ce jour de Fête des Libertés, de vous faire partager quelques moments d’actualités qui nous prouvent, s’il fallait en douter, que les libertés demeurent encore écornées ici comme ailleurs.

Je voudrais, tout d’abord, revenir sur le tremblement de terre et le tsunami qui ont ravagé le Japon et qui ont provoqué la plus importante catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl.

Le 11 mars dernier, les réacteurs des centrales de Fukushima sont entrés en fusion entraînant le rejet de vapeur radioactive. Des nuages radioactifs qui ont fait le tour du Monde…

Pour autant, les autorités japonaises, les dirigeants de Tepco l’exploitant, se sont voulu rassurants ! Mensonges ! Ils ont été et sont encore dépassés par l’ampleur de cette catastrophe. Et tous de clamer que le nucléaire demeure l’énergie la plus sûre. Mensonges !

Mensonges encore de la part du gouvernement UMP et du président Sarkozy. Non la France ne doit pas s’arc-bouter au tout nucléaire ! L’Allemagne a fait le choix de sortir progressivement du nucléaire. Cela est possible ! Prétendre le contraire ne tient qu’à protéger des intérêts particuliers au profit de notre sécurité et de notre avenir dans un monde durable.

Je veux ensuite évoquer les soulèvements populaires, qui de la Tunisie à l’Égypte en passant par la Syrie et le Yémen, ont permis et sont en train de chasser du pouvoir des dictatures, trop longtemps soutenues par les gouvernements européens ! Bien sur, il est trop tôt pour augurer de l’avenir. Mais soyons solidaires de ces luttes qui nous prouvent qu’aucun système n’est éternel.

Solidaires aussi avec les Indignés d’Espagne qui réinventent une démocratie directe où le peuple reprend la parole face aux gouvernants inféodés au FMI. Soutien et solidarité encore pour le Peuple grec victime des erreurs de son Gouvernement, victime des banques et du système financier mondialisé.

Ces luttes démocratiques, ces révolutions citoyennes et sociales constituent un formidable espoir qu’ici à Beaucaire comme en France nous puissions retrouver une nouvelle forme de démocratie, construite et validée par le vote. Et je veux citer là Stéphane Hessel : « Prenez le relais, indignez-vous ! Les responsables politiques, économiques, intellectuels et l’ensemble de la société ne doivent pas démissionner, ni se laisser impressionner par l’actuelle dictature internationale des marchés financiers qui menace la paix et la démocratie. Je vous souhaite à tous, à chacun d’entre vous, d’avoir votre motif d’indignation. C’est précieux. Quand quelque chose vous indigne, comme j’ai été indigné par le nazisme, alors on devient militant, fort et engagé. On rejoint le courant de l’histoire et le grand courant de l’histoire doit se poursuivre grâce à chacun. »

Nous devons rester vigilants critiques et constructifs pour provoquer la seule alternance utile à la France, celle du peuple de gauche.

Nous devons nous unir, nous mobiliser pour diffuser nos idées pour que Réagir pour Beaucaire puisse assumer toutes ses responsabilités en 2014.

Enfin, je terminerai en remerciant le Conseil général et la municipalité pour leur aide, l’ensemble des bénévoles qui font la réussite de cette fête des libertés.

Bon appétit, et n’oubliez pas la lutte continue !