En renégociant son contrat avec Veolia qui arrivait à terme fin 2012, la ville d’Antibes a obtenu une baisse du tarif de l’eau de 43 % :
voir l’article des Echos du 10 avril 2012.

Alors pourquoi pas à Beaucaire ?

RPB le répète depuis maintenant quatre ans : il est possible de faire plier la multi-nationale, c’est une question de volonté politique.