Les antennes relais de téléphonie mobile sont-elles dangereuses pour la santé ? Oui pour les parents d’élèves d’enfants fréquentant le gymnase de la Moulinelle près duquel un projet d’implantation était programmé. Face au tollé, la Mairie refuse le projet au nom du principe de précaution et déplace le lieu d’installation sur… le toit d’une résidence HLM !!! A leur tour, les habitants se mobilisent, pétitionnent et sont superbement ignorés et méprisés par les élus en responsabilité et le bailleur Habitat du Gard.

Alors, deux poids deux mesures face à l’incertitude qui pèse sur l’innocuité des antennes relais ?

Au-delà de cette problématique locale, nous devons nous interroger sur l’utilisation que nous faisons du téléphone portable. Avons-nous besoin de surfer sur Internet, de regarder la télévision à chaque coin de rue, des services que les opérateurs proposeront à l’avenir ? Dans l’affirmative, il faudra accepter de voir les acteurs du marché (Bouygues, Orange, SFR et bientôt Free) multiplier l’installation d’antennes relais au-dessus de nos têtes pour satisfaire la demande.