Quand Julien Sanchez, qui en septembre  a craché tout son venin sur le contrat de ville et a mis plusieurs mois pour le signer, nous fait maintenant son numéro de Caliméro en plaignant les jeunes Beaucairois des quartiers prioritaires, cela donne :

Quand le Boloss rencontre les Bogos !

boloss

JuJu- Bonjour les ptis n’enfants des quartiers prioritaires, comment ça va ?

Qu’est  ce qui veut  l’bouffon ?

JuJu- Vous savez que je vous aime beaucoup beaucoup et que je suis là pour vous défendre contre la vilaine présidente de Région.

De  quoi y s’mèle ce cassos ? On s’en carre de cette meuf !

JuJu- Elle est très méssante, elle veut pas signer le contrat de ville !

Il est relou ce keum !  C’est pas lui qui bavait dessus en disant que les contrats de ville c’est bidon et qu’il faut d’abord: « … que la Justice condamne très fermement, dans le respect des textes existants, ceux qui, dans ces quartiers prioritaires comme ailleurs, commettent des crimes et délits, d’autant plus lorsqu’ils sont récidivistes » ?

JuJu- C’est très grave pour vous mes chers petits n’enfants des quartiers prioritaires.

Pourquoi  il s’excite comme ça ?  Y a pas 6 mois il disait du machin : « ce contrat qui ne comporte quasiment rien de concret à ce jour mais qui n’est pour l’heure qu’une grosse opération de propagande politique pour zozos en pleine campagne électorale des élections régionales«  … et maintenant, il vient nous gonfler avec ce truc, j’y crois pas !

JuJu- Et pis comme la vilaine présidente elle vous aime pas vous allez être tentés « …de faire le choix de la délinquance qui rapporte gros plutôt que celui du travail qui rapporte le SMIC« .

C’batard, il nous traite lascars. Comment c’est abusé !

JuJu- Je suis sûr, mes pauvres petits amis des quartiers prioritaires,  que ça vous révolte d’être laissés pour compte.

Sa race, ça m’ vénère c’qu’il dit !  C‘est lui qui a supprimé les médiateurs, fermé le relais jeunes et supprimé le service de politique de la ville ainsi que le Conseil Local de Sécurité et Prévention de la Délinquance quand il est arrivé.

JuJu- Et pis la présidente de région, comme elle  est très méchante, elle voudra pas agrandir la gare de Beaucaire. A cause d’elle je pourrais pas avoir une gare aussi grande que celle de Tarascon. C’est pas zuste !

D’abord cousin,  cette meuf elle est pas cheum comme toi et puis on s’en branle d’avoir une gare comme Tarascon.

JuJu- Et pis ze suis très triste. La Delga comme elle m’aime pas, elle voudra sûrement pas me construire un beau lycée tout neuf.  J’voudrais l’appeler : « Lycée du putsch d’Alger du 21 avril 1961 ».

Allez, casse-toi boloss, vas faire ton mytho ailleurs !