Deux interventions de Rose Marie Cardona pour RPB au cours du Conseil Municipal du 27 septembre 2016.

delib-protection

Cliquer sur l’image ci dessus pour avoir le détail de la délibération

 

Intervention de Rose Marie Cardona pour RPB:

Monsieur le Maire,

Après avoir déclaré :  « l’Etat se couche … et baisse le pantalon… » dans un communiqué municipal, après avoir violemment attaqué la Présidente de Région, je vous trouve bien chatouilleux pour défendre l’honneur de la police municipale attaquée sur un blog !

Il n’y a ni injure ni attaque personnelle : c’est le fonctionnement du service dont vous êtes responsable qui est mis en cause et non les personnes. Vouloir intimider en bafouant la liberté d’expression, créer un climat de peur, cibler un ennemi… n’empêchera pas de se poser des questions : où voit-on les bénéfices d’une police et d’une vidéo-surveillance renforcées ? Quel rôle de prévention est mis en avant   Qu’en est-il des relations de la population avec cette police ?

 

delib-charte

Cliquer sur l’image ci dessus pour avoir le détail de la délibération

 

Intervention de Rose Marie Cardona pour RPB:

Monsieur le Maire,

Il y a quantité de façons d’attaquer cette charte ignominieuse que nous refusons de signer.

Il y a celle de raconter notre histoire à vous et à moi. Nous sommes le fruit de deux migrations successives : d’abord d’Espagne. Nos ancêtres par esprit d’aventure ou plus sûrement poussés par la nécessité l’ont quittée l’un pour le Maghreb l’autre pour Malte. Puis vers la France. Nous sommes devenus français soit par droit du sol soit par choix lors de mes 16 ans. Et nous voici à Beaucaire.

Beaucaire où si l’on regarde les listes électorales on voit que nous sommes nombreux à avoir eu un parcours similaire. Nombreux à avoir été accueillis et même demandés. Que seraient devenus les mas sans les ouvriers agricoles venus d’Afrique du Nord et actuellement d’Amérique Latine ? Que serait la ville sans ses entrepreneurs, commerçants, employés aux noms « exotiques ». Chassez les migrants anciens vous videz la ville.

Beaucaire ne peut refuser d’accueillir les chassés de leurs terres par la guerre, la misère, le danger. Elle ne peut considérer les migrants comme des sous-humains toxiques, à rejeter à la mer. Signer cette charte c’est se couper de l’humanité devenir in-humain.

D’autre part vous êtes élu de la République. Vous vous devez d’obéir aux décisions de l’Etat. Vous ne pouvez demander aux autres élus d’aller à l’encontre de ses décisions.