Voici l’intégralité d’un courrier envoyé au maire de Beaucaire par le conseiller d’opposition Claude Dubois au sujet d’un projet de création d’un appontement pour paquebots se situant sur les territoires de Tarascon et… Beaucaire, ce que tout le monde semble avoir oublié.

De passage au service urbanisme de la ville de Beaucaire, j’ai découvert l’existence d’un projet de création d’un appontement pour paquebots à passagers en rive gauche du Rhône au Nord du château de Tarascon.

La publicité relative à l’enquête publique a été bien discrète, elle ne figure pas sur le site internet de notre commune.
Un courrier arrivé en mairie le 31 janvier 2012 vous informe de la signature de l’arrêté inter préfectoral autorisant cette construction.
Il est indiqué que l’installation ne concerne que la commune de Tarascon.
Vous n’êtes pas sans savoir que le territoire communal empiète sur la rive gauche du fleuve.
Cet élément a semble-t-il échappé aux services administratifs concernés : CNR, Diren LR et Paca, préfectures…ainsi qu’à la commune de Tarascon et à M le commissaire enquêteur.
Les documents graphiques figurants dans le dossier soumis à enquête publique ne sont pas assez précis pour déterminer la limite entre les deux communes.
Des documents tel que les relevés parcellaires, le plan de masse, le zonage du POS de Tarascon, absents du dossier , permettraient de déterminer précisément les limites de parcelle et de commune .Seul le n° de la parcelle concernée est fournit : parcelle N°4985.
Cependant l’examen visuel des documents graphiques du dossier soumis à l’enquête publique indique qu’une partie de l’installation (ducs d’Albe, ponton) sera implantée sur la commune de Beaucaire.
Le conseil municipal de Beaucaire n’a pas été consulté sur ce dossier concernant le territoire communal, pourquoi ?
La commune de Beaucaire pourrait me semble-t-il demander quelques contreparties auprès de la commune de Tarascon pour l’usage qui sera fait du territoire beaucairois.

En attendant de votre réponse, veuillez agréer, M le Maire l’expression de mes respectueuses salutations.

Fait à Beaucaire le 02/03/2012

Claude Dubois